CC 66 : Le calme avant la tempête ?

Après l’échec des dernières négociations sur le projet patronal du Syneas, il est temps que les négociations reprennent sur d’autres bases, que les revendications des salariés du secteur social et médico social soient enfin entendues par le nouveau gouvernement et les patrons...

Les salariés du secteur sanitaire, médico social et social ont comme la majorité du peuple français sanctionnés le gouvernement Sarkozy/Fillon dont les politiques n’ont fait qu’aggraver la crise actuelle
dans les hôpitaux, les établissements médico sociaux, le social.

Ces politiques « néo libérales » relayées par les patrons de la branche des associations sanitaires et sociales (BASS) ont eu pour conséquences, l’aggravation des difficultés budgétaires, justifiant une restructuration du secteur sanitaire, médico social et social sans précédent.

Partout en France les associations du secteur fusionnent, absorbent, disparaissent pour certaines, licencient, réduisant significativement l’offre médico sociale et sociale, aggravant les conditions de travail et les conditions d’accueil des personnes dans les établissements sanitaires et sociaux.

Cette restructuration du secteur s’accompagne aussi, de politiques qui visent à réduire le coût du travail, détruisant les cadres collectifs des conventions collectives et des accords locaux, notamment RTT, obtenus par les luttes des salariés.

Les salariés ne veulent plus de ces poliiques là !

Le nouveau gouvernement Hollande doit s’engager à donner les moyens aux hôpitaux, aux établissements sanitaires, médico sociaux et sociaux de fonctionner. Il doit rompre avec la politique qui consistait à mettre en concurrence les établissements, à ouvrir le secteur au privé lucratif, et à faire des salariés la seule variable d’ajustement.

CC 66 : en danger ?

Dans son plan d’action triennal le premier des syndicats patronaux de la CC 66, le Syneas «  en sa qualité de syndicat employeur, est convaincu de la nécessité d’un environnement conventionnel unique. Il en promeut la réalisation au sein de l’Unifed ».

Il confirme donc bien le travail entrepris par les syndicats patronaux de la BASS, d’élaboration d’une convention unique pour l’ensemble du secteur.

Le SYNEAS tient un double discours aux salariés, se voulant rassurant sur le devenir de la CC 66 alors que ces adhérents la bafouent tous les jours et qu’il négocie une convention collective de branche.

Publié le 24 juin 2012
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi