EHPAD de St Pol de Léon : Assemblée générale le vendredi 1 juillet.

Plus le dossier avance concernant la fusion, plus nous avons bien compris la mission confiée à Mme Le Guillanton.

Quels que soient les discours des Directrices, il n’y a en fait aucune raison valable qui justifie cette fusion si ce n’est « de rationaliser la dépense des deux EHPAD grâce aux économies d’échelle », de réduire les effectifs et liquider les services techniques, logistiques et sûrement d’éviter les doublons du personnel administratif dans un second temps. De plus, la fusion permettra dans l’un ou l’autre site les transferts éventuels des personnels, mais aussi des résidents ! !  !

La fusion des deux établissements va comporter des avantages non négligeables pour la direction en terme de rationalisation de leur fonctionnement qu’en terme d’économies. Une telle démarche, que l’on sait vivement encouragée par l’ARS.

La direction n’apporte aucune information à travers cette fusion sur la mise en place d’une procédure d’harmonisation de la gestion du personnel pour les deux sites. En aucun cas, il n’est possible que plusieurs modes de gestion du personnel coexistent dans un établissement intercommunal. La convention présentée au conseil d’administration aborde succinctement ce volet RH. De plus, la dite convention est révisable tous les trois ans. Il est important et obligatoire de respecter les principes d’égalité et d’équité qui prévalent en droit administratif.

Nous aurons obligatoirement des répercussions financières en raison de son implication individuelle pour les agents.

Aujourd’hui, il y a trop de zones à risque pour les agents de Kersaudy.

Suite à notre entretien avec Mr Floch, nous attendons un projet de courrier de Mr Floch qu’il doit envoyer à l’ARS. Ce texte nous sera soumis pour y apporter nos inquiétudes et nos questions. Lors de l’entretien, Mr le Maire reconnaissait avoir les mêmes questionnements et inquiétudes concernant le personnel. Mais il mettait en avant le manque de subvention de 1.5 m€ de la part de l’ARS dans le projet de reconstruction de l’EHPAD sans cette fusion. L’intersyndicale lui a exposé l’importance de ne pas courber l’échine devant cette direction et d’étudier toutes les possibilités afin de maintenir l’autonomie de notre EHPAD. Par ailleurs, nous rencontrons la direction le mardi 28 juin.

Pour toutes ces raisons, nous devons rester mobiliser et ne rien lâcher face à la direction. Le prochain CA aura lieu le 8 juillet à 8hrs30. Sans validation du CA de notre EHPAD, la fusion ne se réalisera pas ! !

Assemblée générale le vendredi 1 juillet.
De 15 hrs à 16hrs30
Pour décider ensemble de la suite de notre mobilisation.

Chaque agent à le droit d’assister à cette réunion pendant leurs heures de service sans perte de salaire.

Publié le 27 juin 2016
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi