Hôpital. Les ambulanciers en grève illimitée

La grogne monte chez les ambulanciers de l’hôpital. Hier, ils ont entamé une grève pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail. Les neuf personnes du service (ambulanciers et chauffeurs Smur) pointent particulièrement du doigt un problème de congés non remplacés. Ils indiquent qu’ils doivent régulièrement fonctionner en sous-effectif et faire des heures supplémentaires pour combler les manques. Même une salariée, actuellement à 80% dans le cadre d’un congé parental, en est rendue à faire des heures supplémentaires « pour aider les collègues ».

Demande de rencontre avec la direction

Heures supplémentaires qu’ils expliquent avoir du mal à récupérer. « On est parfois rappelés sur nos jours de repos, on ne peut pas poser nos jours de congés comme on le souhaite... », témoignaient les grévistes. Hier matin, Sud Santé et la CGT, mobilisés pour cette action, réclamaient de rencontrer la direction pour évoquer le problème et trouver une solution. « Mais pour le moment, nous n’avons pas d’interlocuteur à Carhaix. Tout le monde est à Brest », regrettait Jacques Gloaguen, représentant de Sud Santé. Dans l’attente d’une réponse, les ambulanciers se sont lancés dans une grève illimitée.

JPEG - 36.5 ko

Le 4 octobre, les ambulanciers cessent leur grève

Le mouvement de grève lancé jeudi dernier par les ambulanciers du centre hospitalier de Carhaix a été levé au cours du week-end. Les neufs ambulanciers et chauffeurs du Smur, qui dénoncent la dégradation des conditions de travail (congés non remplacés, difficulté de disposer de leurs jours de repos... ), ont obtenu un rendez-vous avec leur direction. La rencontre aura lieu ce matin, à 9 h. Sud Santé et la CGT espèrent qu’une solution sera trouvée.

30 septembre 2011 et 4 octobre 2011

Publié le 4 octobre 2011
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi