St Pol-de-Léon : Dans le cadre du projet de fusion entre les deux EHPAD, ce sera non !!!

Dans le cadre du projet de fusion entre les Ehpad de Saint-Nicolas, à Roscoff, et de Kersaudy, à Saint-Pol-de-Léon, voté à l’unanimité par Roscoff (Le Télégramme de vendredi), l’intersyndicale CGT - Sud Santé annonce la tenue d’une assemblée générale pour le personnel de Kersaudy, vendredi, à 15 h 30, pour décider de la suite de la mobilisation.

Les syndicalistes restent sur leur position

À la suite d’une entrevue avec la direction, hier matin, les syndicalistes restent sur leur position. « Après le blocage du dernier conseil d’administration, le personnel de Kersaudy n’accepte toujours pas de laisser valider la fusion par le prochain conseil d’administration (Ndlr. qui se tiendra le vendredi 8 juillet) », indique Francis Landouar, secrétaire de Sud Santé. Ce dernier avait rencontré, vendredi, Nicolas Floch, maire de Saint-Pol-de-Léon, afin d’échanger sur la possibilité d’un éventuel projet de reconstruction d’un Ehpad sans ce projet de fusion. « Il n’y a, en fait, aucune raison valable qui justifie cette fusion si ce n’est de rationaliser la dépense des deux Ehpad grâce aux économies d’échelle, de réduire les effectifs et de liquider les services techniques, logistiques et, sûrement, d’éviter les doublons du personnel administratif dans un second temps », poursuit le délégué de l’intersyndicale. « De plus, la fusion permettra, dans l’un ou l’autre site, les transferts éventuels des personnels, mais aussi des résidents. Sans validation du conseil d’administration de notre Ehpad, la fusion ne se réalisera pas ! ».
source le télégramme

Publié le 29 juin 2016
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi